lundi 20 novembre 2017

Tais toi ou j'te bute! Pour les pleureuses féministes...

C'était un soir d'hiver, je rentrais du travail et après quelques courses pour le repas du soir, et, avant d'aller récupérer mon fils chez la nounou, je poussais la porte de l'immeuble où j'habitais.
Je posais mes sacs pour regarder mon courrier, quand j'ai senti une main rugueuse se mettre sur ma bouche, en disant à vois basse et rauque...
Tais toi! Ou je te butte... 
Il m'a trainé dans l'escalier qui menait à la cave et là dans le noir, il a arraché mes collants en les déchirant, la culotte et toujours cette grande main sur ma bouche pour ne pas que je crie, mais je criais quand même sauf que personne ne m'entendait...et que j'étais dans le noir complet.
Il a fait sa petite affaire, avec violence...et s'est sauvé une fois finie! Je ne sais pas combien de temps je suis restée allongée dans le noir... salie, blessée, tremblante, glacée...
Je me suis relevée, mes sacs et la boite à lettre ouverte n'avait pas bougé, personne n'était entrée dans la cage d'escalier...
j'ai tout ramassé, je suis rentrée chez moi, dans l'appartement vide, le père de mon fils n'était pas encore rentré. 
J'étais allée voir mon frère en Allemagne quelques temps avant et j'avais rapporté une bouteille de schnaps.. . c'est dégueulasse mais je m'en suis avalé un verre!
Suis allée ensuite prendre une douche brulante, il fallait que tout disparaisse!!!! Toute cette saleté! je pleurais, je pleurais...je ne savais pas quoi faire! Quand le papa est rentré et m'a vu dans cet état, c'est tout juste si j'arrivais à parler.
La seule chose que j'avais comme signe mon agresseur, c'est qu'il avait une veste en peau de mouton...qu'il était grand et fort...
On a pris la voiture et nous avons fait tous les endroits inimaginables et possibles pour le retrouver...sans succès! Valez peut être mieux car il l'aurait tué ou presque!
Pendant plus d'une année je me suis promenée avec un flingue (vrai) dans mon sac à main...!
C'était pourtant une jolie banlieue calme et assez cossue.
Alors les nanas qui font tout un plat parce qu'elles se sont faites draguer ou mettre juste la main aux fesses...me font bien rire...
Le viol est un crime et il faut le dénoncer, moi je n'ai pas pu le faire.
Mais ce faire draguer...ce n'est même pas du harcèlement... 38 ans de grands magasins parisiens, métro boulot dodo, tous les jours, je n'ai jamais été embêtée, sauf ce viol...et, comme en ce moment les merdias n'arrêtent pas avec ça, vu qu'ils n'ont rien d'autres à dire...tout me revient à l'esprit... 
De toute façon, depuis que le monde est monde, les trois quarts des hommes pensent avec leur sexe et non avec leur cerveau, et ce n'est ni aujourd'hui, ni demain que ça va changer...encore moins avec des minis manifs...
Habillez vous correctement, regardez droit devant vous, prenez un bouquin dans les transports, et ne parlez pas...et surtout n'allez pas courir seule pour perdre du poids...il aurait très bien pu me tuer, si j'avais vu son visage...je ne sais pas...il faut être prudente, mais crier plus fort que le loup ne sert strictement à rien...j'avais 25 ans, j'étais jeune et jolie...et peut-être que j'avais mis trop de fard sur mes yeux...
************************************************************************************

Hier j'ai fait le marché de Noël à Ardevon (ça touche le mont) nous avons bien vendu, et les Frères qui vivent là haut avec les petites sœurs de Jérusalem, on reçu une très belle enveloppe le soir...C'était une belle journée.




PS, pour mes lecteurs de FB si vous pouviez mettre les commentaires ici et non sur FB...merci d'avance. kiss!


19 commentaires:

  1. Je DISAIS IL Y A 1h environ j'ai travaillé avec plein d'hommes et jamais eu aucun gestes déplacés les paroles faut savoir interpreter comme tu le dis ! Ne pas voir le mal partout! J'ai fais auxilliaire de vie donc toilettes en intervention à domicile donc seule ils sont toujours restés correcte les pintades qu'elles nous fassent pas ch...! bisous lol

    RépondreSupprimer
  2. Mais arrête !
    Non, tu n'étais pas trop maquillée ni habillée trop light.
    Non, ce n'est pas toi la coupable.
    Le coupable, c'est le mec qui n'a pas à prendre ce qu'on ne lui donne pas !
    Mets toi ça dans la tête, le viol est un crime et le coupable, c'est celui qui viole, ce n'est pas celle qui est violée.
    Quand le même mec passe devant une bijouterie et balance un pavé dans la vitrine pour voler des bijoux, c'est le voleur qui est coupable, pas le bijoutier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui...sans doute...mais la majorité ne sont jamais punis...

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. D'accord avec le Goût !!!
    Et tu vois, si on fait admettre que les attouchements ce n'est pas "normal", il sera peut être plus facile de porter plainte contre les violeurs.
    Vouloir faire changer les mentalités, c'est bénéfique, même si c'est un combat de longue haleine.
    Et, je connais "un peu, beaucoup" le sujet.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  5. Désolée ma grande, non tu n'es pas coupable de ce qui t'es arrivé.
    Moi non plus, je n'apprécie pas cette façon dont les medias et les pétasses enveniment le sujet. Elles confondent draguerie et crime contre les femmes (attouchements, viols).Surtout que maintenant, elles agissent comme les hommes, elles draguent, font des blagues plus que douteuses, regardent les fesses des hommes et sifflent comme des mâles. C'est pas en agissant de cette manière qu'elles vont se faire respecter. bisous

    RépondreSupprimer
  6. Tu ne dois pas te sentir coupable.
    C'est cet immonde salopard qui est coupable.
    Bises

    Heure-Bleue

    RépondreSupprimer
  7. Alors là !!! Même les femmes parlent de "pétasses" concernant des femmes qui ne font que oser dire ce qu'elles ont dû supporter ????? Là je comprends en effet que malheureusement les machos et agresseurs de femmes en tous genres ont un bel avenir devant eux !!!
    Où est la victime ??? Ne te trompe pas. La victime c'est toi et si toi tu n'as pas porté plainte alors que tu avais quelqu'un à tes côtés… comment ne pas comprendre toutes ces femmes qui n'ont pas osées en parler par crainte de représailles, de perte d'emploi avec des gosses à charge etc……
    Non ce n'est pas aux femmes de se déguiser en petite souris grise afin de ne pas heurter les regards de ces petits messieurs qui ne peuvent retenir leur libido !!
    Là tu donnes raison à une certaine vision des femmes qui leur demande de se couvrir entièrement afin de ne pas provoquer les pauvres hommes qui ne peuvent résister à leurs instincts …
    Non, je suis et j'ai toujours été très féminine et je me suis toujours habillée comme je le voulais. Jupe courte, pantalon slip, décolleté, blonde,cheveux longs, manucure, talons etc...… Et aucun homme (ni de femme puisque cela existe aussi) n'a le droit de me traiter de pétasse, de blondasse, d'autres noms qui rabaissent la femme.
    Je suis libre de vivre comme je l'entends, de faire le métier que je veux et sans que cela soit une soit disant autorisation à des machos hommes ou femmes de se sentir le droit de me juger "coupable" !!!
    Non, les femmes ne confondent pas la drague et le harcèlement !
    La drague c'est léger, respectueux…
    Le harcèlement c'est lourd, gras, rabaissant, dégradant…
    Comment confondre un sourire avec un geste grivois.
    Un beau compliment avec des paroles sexistes.
    Les femmes qui ne voient pas la différences n'ont malheureusement jamais dû fréquenter des vrais hommes respectueux des femmes.
    Tu supprimeras peut-être mon commentaire qui ne va pas dans le sens de la majorité qui se trouve ici. Cela pourtant démontre que les femmes ont le droit et même le devoir de dénoncer aujourd'hui, puisque le sujet est enfin ouvert par les médias et les politiques, afin justement que l'on puisse dire "plus jamais ça".
    Que nos filles puissent marcher librement dans les rues sans devoir se couvrir…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi je supprimerais ton com? que nenni, tous les points de vues m'intéressent. bisous.

      Supprimer
  8. Je suis tellement perturbée par ta vision des femmes ainsi que celle de tes amies, que j'en ai bafouillé… ou alors c'est un lapsus révélateur !
    Au lieu de mettre "pantalon slim" le correcteur d'orthographe à corrigé par "slip" !!!
    N'ayant pas relus, je ris maintenant en lisant mon propre commentaire sur ce lapsus du correcteur !!!
    Correcteur est du genre masculin… sans doute a-t-il voulu me jouer une farce. Cela m'a bien détendu et je te quitte avec un sourire …

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rigolo le lapsus...Cela étant, tout à fait d'accord avec toi Angedra. Je plussoie à 100 %...
      Si les femmes ne doivent pas "provoquer" les hommes en s'habillant de vêtements sexy, que les couturiers dans ce cas changent la mode en faisant de gamines de 10 ans des lolitas...

      Supprimer
    2. je ne pensais pas rire sur un sujet pareil...

      Supprimer
  9. Tu vois Jo, tu n'es pas encore guérie de ce viol...Comme quoi, une plainte doit aider à se reconstruire et à oublier, si tant est qu'on peut oublier ces horreurs..Mais dire que c'est la faute des femmes, avec leurs tenues "aguicheuses", qui sont coupables, alors, là, NON..
    Il est vrai qu'il fut un temps où les femmes violées se sont senties coupables, salies, un truc impensable à dévoiler à des flics hommes, qui, je suppose, auraient dit que c'était toi la coupable...
    Misère, pendant ce temps-là, des salauds courent toujours, ont une vie normale auprès de femme et enfants..quoique, je plains les filles de ces salauds...
    Ma fille court souvent, même en hiver. Doit-elle se priver de ce plaisir, sous prétexte qu'un salaud est peut-être là à l'affût ? Nous y pensons et la mettons en garde..Mais, doit-on ne plus continuer à vivre sous prétexte qu'il y a des salauds lâchés dans la nature ?
    La jolie joggeuse assassinée, j'espère qu'on retrouvera son assassin pour la tranquillité de toutes les femmes qui font leur jogging et pour ne pas laisser un crime impuni.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense surtout qu'il ne faut pas tenter le diable, mais ça vient sans doute de mon éducation...quand à oublier...tu parles...impossible!! Sans doute que je n'ai pas été la seule, mais dans les années 70...la plainte n'aurait même pas été reçue.kiss

      Supprimer
  10. Qu'il ne faut pas tenter le diable.
    Tu sais, le danger est partout, et souvent là où on ne l'attend pas. Alors, sous prétexte que des salauds sont lâchés dans la nature, faudrait que les femmes restent cloitrées chez elles à tricoter ou à "popoter" ? Ca me fait penser à certains pays, ça, où les femmes sont grillagées, comme le chanterait le Pierrot. Sont-elles pour autant à l'abri ? J'en doute, car, le danger est parfois sous son propre toit, souvent même. Les femmes ne sont à l'abri nulle part dès que ça démange le falzar de certains hommes.

    RépondreSupprimer
  11. c'est pas faux mais je suis devenue très peureuse après....

    RépondreSupprimer
  12. on ne peut jamais oublier ce genre de choses et tu es très courageuse ,d'autres auraient basculé dans la drogue ou l'alcool toi tu as continué ta vie même si quelque part dans ta mémoire il y a toujours ce moment que tu ne pourras jamais effacer ,gros bisous et prends bien soin de toi

    RépondreSupprimer
  13. Je n'avais pas lu ton terrible témoignage, et j'en suis bouleversée. On ne doit jamais guérir d'une pareille blessure, mais dis-toi qu'il t'a laissé la vie, même s(il t'a salie. Il est heureux que ton père ne l'ai pas retrouvé : ça aurait pu faire de lui un meurtrier et votre vie en aurait été encore plus difficile.

    RépondreSupprimer

Les trolls seront poubellisés immédiatement